Pendant les vacances, la bibliothèque reste ouverte et s’anime du 25 au 29 avril !

La deuxième semaine des vacances,  venez partager des temps conviviaux, proposés pour tous les publics et toutes les envies ! Jeux, histoires, ateliers créatifs et Musique !

Image1Mardi 25 avril à 20h : soirée jeux (tout public à partir de 8 ans) – Entrée libre – En partenariat avec la boutique « Des dés en bois » et la CSF (ludothèque de Conflans)

IMG_2886Mercredi 26 avril à partir de 14h : mercredi festif sur le thème des oeufs et du printemps  ! (Ateliers, jeux, Goûter partagé, Racontines…) – à partir de 3 ans – Sur inscription

Samedi 29 avril, de 10h à 17h : Stage « Oeufs peint » proposé par Olia – Public ados/adultes – Sur inscription

Photo concert Olivier - copyright Isabelle ROSVendredi 28 avril à 20h  : soirée  croq’musique avec Olivier Sevessand  auteur, compositeur interprète (guitare et chant)

 Entrée libre – repas partagé à 21h00

 

Rencontre avec Elisa SHUA DUSAPIN : vendredi 7 avril à 18h30

elisa-portrait-buste-couleurs-romain-guelatDans le cadre des rencontres littéraires de la FACIM, auxquelles nous participons depuis 4 ans, nous accueillons Elisa Shua Dusapin, auteure actuellement en résidence d’écriture au château des Allues (à Saint Pierre d’Albigny).

Son premier roman, « Hiver à Sokcho« , publié en 2016 aux éditions Zoé, est salué par la critique et couronné par  le prix Robert Walser 2016.

Nous vous proposons en écho du roman une soirée tous sens en éveil…

D’abord une « plongée  » dans les mots d’Elisa et  leur pouvoir évocateur : en ouverture de la rencontre le Théâtre du Sycomore propose une lecture d’extraits choisis d' »hiver à Sokcho », introduites par les mains mélomanes d’Antoine Bonnoit, jeune pianiste Gillerain.

Suivront des échanges prometteurs 41nzCBofkDL._SX195_avec la jeune écrivain franco coréenne autour de son roman : Immersion sensuelle dans une station balnéaire de la Corée du sud au coeur de l’hiver, théâtre d’une rencontre improbable et elliptique entre une jeune coréenne et un français… Voir l’avis de Marielle

Olivier Sevessand, musicien et bénévole à la bibliothèque, nous propose, quant à lui,  une conclusion musicale en quelques mots et quelques accords,  inspirés du récit d’Elisa.

  • Ecouter « les hivers parallèles » ICI
  • Voir les paroles ICI

9782812315541FSEnfin, nous tenterons le matin  un pari gustatif, celui d’une rencontre avec les saveurs coréennes proposées avec les produits d’ici : atelier cuisine de 9h30 à 12h00 sur inscription, inspiré du livre de Fabien yoon, publié en 2016 aux éditions du Chêne.

Saveurs à partager, en toute convivialité, le soir après la rencontre : repas sur inscription, 7.50 €

Voir le menu ICI

Concert Folk Duo T’en Bal: vendredi 31 mars à 20h

Pour cette deuxième Soirée Croq’musique de l’année, venez écouter et danser Folk au son du piano de Béatrice SPOUTIL et de l’accordéon et harmonica diatonique de Jean Michel CORGERON !

Rencontrés l’année dernière à l’occasion d’un stage avec Dahu Musique, ces musiciens reconnus dans le milieu folk,  souhaitaient revenir et tenter l’expérience de jouer et faire danser parmi les livres !

En savoir plus sur Duo T’en Bal : ICI et ICI

Bar et snack proposé par l’association Gaïa !

 

Projection /débat « Les jours heureux »mardi 28 mars à 20h

joursQuels points communs entre la  sécurité sociale, les retraites à répartition et les comités d’entreprises ? Réponse : « Le conseil national de la résistance« intitulé magnifiquement « les jours heureux » !

Nous vous proposons, en partenariat avec « Ensemble à Gilly » de revenir sur ce moment de notre histoire qui conditionne encore notre présent, avec le film documentaire « les jours heureux » de Gilles Perret.

Entrée libre et gratuite !

Un temps d’échanges est proposé après la projection, avec la présence de Michel Etiévent, historien et écrivain, spécialiste notamment du « père de la sécu », Ambroise Croizat  mis à l’honneur dans le dernier film du réalisateur « la sociale » qui rencontre actuellement un franc succès…

Une bibliographie est associée à la projection qui s’inscrit dans la thématique « matières à penser » proposée dans le contexte des élections 2017.

Samedi 11 mars à 11h : présentation des romans des 17° rencontres littéraires de la Fondation Facim

logo-facimsite-bleuPrésentation initialement prévue le 28 janvier, elle vous est proposée ce samedi.

Depuis 2001, les Rencontres littéraires explorent les chemins contemporains de l’écriture., et organise des rencontres littéraires dans les pays de Savoie avec plusieurs temps forts : Une tournée d’écrivains accueillis  en bibliothèque, une résidence d’écriture au château des Allues  et  une journée “point d’orgue” en juin -avec un invité d’honneur- proposée dans un lieu environnemental ou patrimonial emblématique des pays de Savoie.

C’est Anne Delafontaine, coordinatrice vie littéraire de la Fondation Facim, qui nous présentera les romans des 5 auteurs invités dès le mois de mars dans les bibliothèques.

Voici les 5  auteurs :

elisa-nb-romain-guelatC’est la jeune écrivain suisse/coréenne  Elisa sha Dusapin, choisie pour la résidence d’écriture,  que nous aurons le privilège de rencontrer le 7 avril prochain, ici, à la bibliothèque, à la suite de Mohammed Mbougar Sarr, accueilli en 2016 et dont nous gardons un nourrissant et heureux souvenir.

Et en complémentarité de ce rendez-vous, nous vous proposons en lecture l’ensemble des romans sélectionnés qui seront disponibles en prêt en février.

Gageons qu’Anne Delafontaine saura nous mettre en appétit !

Soirée Poésie et Musique ! Vendredi 3 mars à partir de 18h00

En avant du « printemps des poètes » dont le thème cette année est « Afrique(s) »,  nous vous proposons de rencontrer Brinche -Joflay Charmel MAHOUKA, à partir de 18h,  un de ceux qui a contribué à la réussite du spectacle « Exil« , proposé en janvier à l’Atrium et auteur du recueil  « asile en poésie« .

Convivialité oblige : Un buffet salé/sucré est proposé à la suite : avec le principe des paniers partagés ! Chacun apporte un plat de son choix.

En écho aux échanges, à partir de 20h, nous vous proposons de continuer (ou débuter !)la soirée avec les Mots et la  Musique  du groupe « BAZ’ILS » : deux guitares, un cajon et trois voix vous embarquent dans des textes forts et poétiques, disant la vie, la fraternité, la révolte aussi …

« Aussi longtemps que nos images voyageront comme nos cigares consumés, nos histoires se combineront, atomes crochus, croches et noires azimutées, petites trêves dans grande lessive globale. Se vouloir simple mais profond. Pleurer de rire car l’ordinaire frelaté des puissants se mouche dans le tissu moiré du linceul mortifère, il aspire de ses narines béantes son propre socle. Statue fragile à la morgue infinie, tu tomberas avec nous ! BAZ’ils affûte sa plume pour mieux nous permettre de voler, de s’envoler aussi haut et loin que l’insurrection salvatrice peut nous porter ! Nos frontières sont celles que l’on s’impose. BAZ’ils rêverait de ne pas en avoir, alors il pleure de rire et traverse cet autre monde en partant toujours de celui qu’il dénonce. Sa musique est engagée, douce, humble, épurée, imparfaite, elle parle de tout, loupe amère qui aimerait parfois perdre la vue mais qui ne loupe rien ! A tous les BAZ’iliens. » 

 

Exposition « La filature Arpin » jusqu’au 1 avril, proposée par le club de l’image Vernissage samedi 4 mars à 11h

titre01C’est en écho de la carte Blanche de Christian Chavassieux, écrivain, reçu le 3 février et qui nous présentait son ami  musicien Jérôme Bodon Clair, avec lequel il a oeuvré sur un projet musical autour de la mémoire ouvrière des soieries de Charlieu, que nous est venue l’idée de solliciter le club de l’image en regard des 200 ans de la filature Arpin.

4 photographes ont répondu à l’appel et sont revenus d’une visite de la filature avec quelques photos qu’il nous offrent en « express », se promettant de retourner dans ce lieu inspirant, pour une exposition enrichie d’autres regards et perspectives…

Ainsi nous vous invitons à une balade entre « machines et fils de laine » proposée par Florence Hurard, Guy Moyat, Kurt Nagel et Jean Pierre Yung.

« Ces photos m’émeuvent par leur lumière, leurs détails et leur nostalgiedu passé, leur sérénité. Elles intéressent par leur vitalité, paradoxalement  mêlant le passé et le présent. Le dynamisme des gens de métiers est évident. » Florence Hurard

« La filature Arpin est un joyau unique de notre patrimoine qui relève de la reconnaissance de ces machines et outils classés monuments historiques. Elle a su traverser les siècles, s’adapter à la modernisation face à la concurrence de l’industrialisation du tissu, tout en conservant  un savoir-faire ancestral. Le tissu de Bonneval n’a pas fini de faire parler de lui après 8 générations de maître lainier en Tarantaise. Jacques Arpin compte bien transmettre  ce savoir pour faire perdurer la tradition » Florence Hurard

 

Voir ICI : le journal de 13h de TFI du 14 février 2017, chapitre 16